Rechercher
  • Nicolas Dugény

Le temps du changement

Mis à jour : 23 août 2018

Vous avez accumulé trop d'échecs, vous stagnez depuis trop d'années dans un travail, une vie, un processus, etc... Il est venu l'heureux temps du changement.



Nous sommes la résultante présente de notre vie passée. J'aurai pu citer ici bon nombres de psychanalystes ou d'autres grandes figures du monde du sport, politique, économique. Mais je pense que nous avons tous(tes) un jour été face à une réalité : la phase stagnante.


“Mieux vaut se tromper en agissant que de refuser d'agir. La stagnation est pire que la mort, elle est aussi corruption.” William Gilmore Simms

Ce premier article n'a pas pour but de vous apporter des réponses, mais de commencer un partage avec vous-même pour vous encourager à vous poser les bonnes questions. La phase stagnante comme je vous encourage à l'analyser pour votre vie, si vous en avez l'impression, doit être mise en exergue à l'instant présent.


Commencez par vous poser la question suivante: Qu'est-ce qui me donne le ressenti de stagner aujourd'hui? Trouvez des éléments factuels permettant d'appuyer cette question: faits concrets rencontrés dans la vie professionnelles et/ou personnelle qui vous donne ce ressenti. Prenez ensuite le temps de vous interroger sur ce qu'implique pour vous ce ressenti : Suis-je heureux(se) de cette situation? Si vous avez répondu oui à cette question, interrogez vous sur ce bien-être et sur les paradoxes que cela implique (vous êtes heureux(se) de stagner, mais dans quel but?). N'oublions pas ce proverbe japonais que je trouve significatif: "On commence à vieillir lorsque l'on estime que l'on a plus rien à apprendre". Ce qui sous-entend que l'être humain n'est pas fait pour stagner et qu'à ce titre, vous n'êtes pas fait(e) pour stagner. Cette situation n'est pas un mal en soit, mais elle peut vous entraîner dans un cercle vicieux où seul(e) vous arriverez à vous convaincre que tout va bien. Si vous avez répondu non à cette deuxième question, l'intérêt est de chercher ce qui pour vous, serait source d'avancée et de sortie de cette phase. Pour cela rien de mieux que de s'accorder le luxe d'un bon changement de vie (l'objectif n'est pas ici de vous dire de laisser votre appartement, maison, pour prendre un sac à dos et partir vendre des shampoings bio au lait d'ânesse en Birmanie... ) sous un aspect stratégique d'évolution.


La solution par le changement


Vous devez prendre le changement sous tous ces aspects qui seront des armes et non des éléments qui vont vous fatiguer à la longue ou vous déservir (De l'attitude en passant par des volontés de faire changer votre situation, créer un dialogue que l'on aurait du avoir plutôt avec une personne, faire ce que l'on a pas eu le temps de faire parce-que l'on s'est laissé aller par le quotidien, prendre le temps de se réveiller tôt le matin pour penser à ce que l'on a vécu la veille, ce que l'on a à vivre dans la journée et ce que nous voulons et ne voulons pas vivre durant ces prochaines 24 heure, #changement #openmind #chillout)


Vous entrez par ce premier questionnement par ce que l'on appelle en psychosociologie, l'apprentissage de la décision complexe, et de façon plus terre à terre, vers un processus de changement qui va radicalement changer votre vie.

11 vues
Contact
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

6 Place Sadi Carnot

87000 Limoges

​​

Tel: 07 77 69 19 53

tocan.dugeny@gmail.com

© 2122 by Nicolas Dugeny CEO To Can Company. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now